Accueil Le livre Publicitor Les quiz du Publicitor Quiz 1 - Les modes de communication

Ce quiz comprend 5 questions transversales aux chapitres suivants : chapitre 1 - Le système de communication et ses composantes ; chapitre 2 - Le bouche-à-oreille et les réseaux sociaux ; chapitre 16 - La complémentarité online / offline pour les e-commerçants.
Rappel : Une seule réponse par question. Chaque réponse est assortie d’un commentaire.

1

Vrai ou faux ? La publicité (insertion de messages dans les médias) est toujours de type push que ce soit dans les mass media classiques ou sur Internet.

Vrai
Faux

C’est faux. Dans les médias classiques, la publicité est toujours de type push. En revanche, sur Internet, la publicité peut être soit push(bannières) soit pull(liens commerciaux dits aussi liens promotionnels).

Publicité push
2

La communication dite push est faite de :

messages envoyés sans avoir été sollicités par la cible.
messages comportant une forte incitation à l’achat comme une promotion sur les prix.
messages émis par des prescripteurs qui imposent leurs choix au consommateur.

La communication push désigne toutes les formes de communication où c’est la marque qui prend l’initiative et envoie un message à une cible qui ne l’a pas demandé. C’est le cas de la publicité à la télévision, dans la presse, etc., du marketing direct (publipostages et emailings commerciaux), du marketing téléphonique, etc.

Communication push
3

La communication dite pull est faite de :

Messages envoyés par une marque et relayée par des influenceurs de diverse nature : leader d’opinion, préconisateurs, prescripteurs.
Messages sur les lieux de vente (physiques ou virtuels) dont l’objectif est de stimuler les ventes de telle marque ou tel produit.
Informations recherchées par les individus sur les marques et les produits sur le Web, par courrier, téléphone, visite d’un point de vente, etc.

La communication pull est sollicitée par les consommateurs. Internet a considérablement démultiplié la communication pull : visites de sites de marque, de sites commerçants, requêtes dans les moteurs de recherche, etc. En conséquence, la communication pull doit maintenant trouver sa place dans tous les plans de communication.

Communication pull
4

Vrai ou faux ? Sur Internet, la communication pull se prête mieux à la communication de vente (selling) qu’à la communication de marque (branding)

Vrai
Faux

C’est vrai notamment pour les e-commerçants et les processus d’achat 100% en ligne. On peut suivre et mémoriser la navigation et les historiques d’achat en ligne. On peut alors envoyer des messages très bien ciblés.

Communication pull, selling, branding
5

Dans un réseau social comme Facebook, ce qu’on désigne par engagement des participants est :

le nombre et l’ancienneté moyenne des membres du réseau.
le nombre moyen des « amis » de chaque participant.
le nombre d’utilisateurs du réseau social qui ont manifesté leur intérêt pour un billet d’une marque.

L’engagement des membres du réseau pour un message émis par une marque se mesure par la manifestation concrète de leur intérêt pour ce message et cette marque : le nombre de « j’aime » bien évidemment mais cela ne suffit pas. On comptabilise les commentaires et on analyse leur contenu. On tient compte du partage du message de la marque avec le réseau propre à chacun.

Réseau social, Engagement des participants
  • La bataille de la publicité se gagnera grâce à la data

    Analyse de Fred Cavazza sur son blog, à l’occasion de dmexco, événement international dédié au marketing digital (septembre 2017).
    De l’importance du data management "pour ne pas se faire saucissonner par les GAFAMI" (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft" dans la guerre de l’achat programmatique.

  • Intellience artificielle, relation client et services

    En 2017, l’intelligence artificielle a quitté la 3e dimension pour rejoindre la réalité terrestre. Quelles sont ses nouvelles applications dans le parcours client et l’optimisation de services : synthèse des dernières tendances sur le Hub du Groupe La Poste.

  • Smart data : au-delà du diplôme, il faut chasser les "intérêts adjacents"

    « Au-delà du diplôme, il faut chasser les "intérêts adjacents" : un diplômé de Télécom passionné de photographie, un MBA de l’INSEAD qui serait passé par l’École nationale des chartes. En effet, ce qui fait la valeur du candidat dans le métier du data, c’est la diversité de son expérience. C’est l’intelligence de son patchwork intellectuel. Cela ne passera jamais par une seule école, voire un seul pays. »
    Georges-Edouard Dias, Quantstreams.

    Et vous, comment dénichez-vous vos plus beaux trophées ?

    Lire l’interview